Buddleia davidii L.

Espèce envahissante s'il en est, cet arbuste aux longs épis de fleurs mauve peut rappeler le lilas, ce qui lui vaut d'être aussi connu sous le nom de "lilas d'été", ou encore "lilas de Chine".  On le voit dans de nombreux endroits de la vallée qu'il colonise au détriment d'espèces plus locales. Son seul intérêt, outre une floraison estivale relativement décorative, est d'être réputé mellifère et attirer ainsi de nombreux insectes et papillons (d'où son autre nom d'arbre aux papillons).

Echappé des jardins d'agrément depuis le début du XXème siècle, le buddléia présente la fâcheuse tendance à s'installer un peu partout, y compris dans les friches urbaine et le long des voies ferrées.

Buddleia_de_David Buddleia

Le Buddleia de David nous vient de Chine où il fut décrit pour la première fois par un missionnaire lazariste, le père Armand David qui sillonnait la Chine au XVIIème. siècle à la recherche de plantes mais aussi d'animaux inconnus de l'Occident. Ce fut lui qui découvrit le grand panda ! Quelque peu tombé dans l'oubli, l'arbuste fut "redécouvert" trois cents ans plus tard par un Anglais, le Dr Augustine Henry; c'est à partir de 1895 qu'il arriva jusqu'à nous.

Le nom de Buddleia lui fut attribué par l'incontournable botaniste suédois Linné en hommage au Révérend Adam Buddle, pasteur et botaniste anglais lui aussi. On doit à Linné la classification et la dénomination toujours actuelle de la plupart de nos espèces. Les noms latins suivis de la lettre L. le sont en référence à Linné.   

Le buddléia constitue donc un arbuste d'ornement au jardin qu'il convient de tailler sévèrement tous les ans pour lui donner une forme harmonieuse et bénéficier d'une floraison abondante. Mais il faut procéder à un arrachage en règle des jeunes plants si on ne veut pas se laisser envahir ...

Buddleia_de_David

Buddl_ia