Helleborus viridis

On connaît la Rose de Noël qui n'est rien moins qu'un hellébore (helleborus niger ou hellébore noir) et qui n'a donc rien d'une rose... L'héllébore vert (helleborus viridis) qui fleurit au bord de chemins ombragés ou dans les sous-bois de Batrsurguère apparaît à peine plus tardivement, juste après les fêtes. Le feuillage qui disparaît avec les premiers froids revient dès les premiers jours de janvier et la floraison s'ensuit rapidement.

Hellebore_vert__5_ Hellebore
Apparition du feuillage et de la hampe florale en février (Ossen)

Hellebore Le feuillage est profondément découpé.

D'après mes recherches, le nom hellébore (orthographié égalemment ellébore) est un mot grec, mais proviendrait aussi d'un médecin, Helleborus, qui en avait utilisé les propriétés pour guérir un empereur romain dont j'ai oublié le nom...  Cependant, la plante est toxique, même si elle était grandement utilisée autrefois ! La racine de l'héllebore vert produit de l'helléborine, aux propriétés narcotiques et purgatives (tout un programme...).

La fleur de l'héllébore vert se cache du soleil pour se tourner vers le sol. Ce sont les sépales qui lui confèrent sa couleur verte. En effet, les pétales, petits, sont invisibles,  cachés par les étamines jaune pale.

Hellebore_vert__2_ Hellebore__2_

 Hellebore__1_ Hellebore_vert__5_ Hellebore_vert__5_

Les sépales restent toujours verts et donnent ainsi l'impression d'une floraison prolongée. On verra apparaître ensuite les fruits au printemps, divisisés en cinq parties, chacune prolongée d'une pointe. 

Hellebore_vert_Fruits