Asphodelus albus

Asphodeles_au_BeoutAsphodèles au sommet du Béout

Asphodeles_sur_les_pentes_du_BeoutL'apshodèle se trouve désormais partout ou presque. Il suffit de monter au Béout pour s'apercevoir que ces plantes ont colonisé quasiment tout un pan de montagne. Pour preuve, cette photo où tout ce qui est vert bleuté n'est en fait que le feuillage d'asphodèles...  autrement dit, elles recouvrent la quasi-totalité de cette prairie.

Au vu de ses nombreux Asphodele_fruitsfruits, on peut imaginer que la plante n'aura aucun mal à se reproduire et doit en outre pouvoir compter sur les oiseaux pour en  colporter les graines d'un endroit à l'autre...

Cette jolie fleur s'appelait l'aphrodille en vieux français, Aphrodite avait-il un quelconque rapport dans cette appellation ? L'origine du mot viendrait du grec, et dans la mythologie grecque, Asphodele_blancl'asphodèle se trouvait être la fleur des enfers et/ou la nourriture des défunts... !

Plus près de nous, elle porte les noms divers et variés de "poireau de chien" par analogie avec son feuillage sans doute, ou encore de "bâton blanc" ou de "bâton royal", ce qui est tout à fait justifié au vu de sa longue hampe de fleur blanches.

Certains l'utiliseraient même à titre culinaire. Ses pointes florales seraient consommables au même titre que les asperges. D'autres feraient longuement cuire sa racine. Enfin, elle aurait aussi quelques vertus médicinales, et en particulier contre la gale. Tout un programme ...

A noter que l'asphodèle est un nom masculin (un asphodèle), et si le féminin a été utilisé dans les lignes ci-dessus, c'est en référence à la plante ou a sa fleur.

AsphodelesOrchis_et_Asphodele

  Asphodele_en_bouton Asphodele_non_epanouie Asphodele_Hampe_florale_et_boutons

Insecte_sur_asphodele