Hepatica nobilis, Miller

Drôle de nom pour une plante, plutôt évocateur d'une maladie du foie (noble ou pas d'ailleurs... ). Et pourtant, il s'agit là d'une des fleurs les plus ravissantes que l'on voit au printemps dans les sous-bois... L'Occitan lui préfère le nom d'Herbe de la Trinité, une référence plus chrétienne et néanmoins évocatrice de ses formes.

Hepatique_noble__5_L'hépatique à trois lobes (ou hépatique noble) doit son nom à ses feuilles : leur forme caractéristique en trois lobes arrondis, rappelerait l'aspect d'un foie... Les feuilles comportent souvent des taches plus claires assez symétriques sur chacun des lobes.

Hepatique_a_3_lobes__feuillage_

Les couleurs de l'hépatique varient grandement d'un pied à l'autre même s'ils sont tout à côté les uns des autres, allant du blanc au bleu en passant par le rose, et pâlissent en passant...

On la trouve volontiers dans les sous-bois de Batsurguère mais elle pousse aussi sur les pentes du Pic d'Alian par exemple, où à défaut d'ombrages, elle cherche plutôt la fraîcheur des petits ruisseaux et des sources.

Hepatique_a_3_lobes__20_


Hepatique_noble__1_

 

 

,