Teucrium scorodonia, L

Cette plante au nom difficile à mémoriser (du moins pour moi) se rencontre fréquemment sur les bords des champs, des chemins ou en sous-bois.
Elle rappelle quelque peu les aromatiques de type sauge ou menthe avec son feuillage nervuré et velu, mais elle n'a aucune odeur laissant présager de capacités gustatives intéressantes même si on l'appelle aussi Sauge des bois. Ses longues tiges de fleurs blanchâtres (blanc jaune ou même blanc verdâtre)  attirent l'oeil non pas pour leur couleur peu remarquable mais putôt par la régularité de leur disposition à tous les stades de la floraison. On doit les regarder individuellement de plus près pour en saisir toute l'originalité.

Germandree_scorodoine_Teucrium_scorodonia__lamiacee__famille_de_la_sauge
La germandrée en boutons


Teucrium_scorodoine_Sauge_des_Bois Sauge_des_bois_Teucrium_scorodoine_ou_Germandree__scorodoine

Germandree_scorodoine___2_

La Germandrée scorodoine fleurit essentiellement l'été, les plus précoces s'ouvrant dès la fin mai. Elle mesure généralement une bonne soixantaine de centimètres et se retrouve jusqu'à l'étage dit montagnard de la chaîne des Pyrénées mais aussi au centre, à l'Ouest et au Sud de l'Europe. A Batsurguère, elle est très fréquemment rencontrée du fond de la vallée aux sommets de nos pics.