04 juin 2016

Le fumeterre officinal

Fumaria officinalis Rencontré dans les champs cultivés (cultures maraîchères en l'occurence), ce fumeterre reste bien discret, tant en taille qu'en présence. Son cousin le Fumeterre des murailles (Fumaria muralis) me paraît encore plus rare... (étymologie : voir la fiche de Fumaria muralis).    A noter, en aragonais, la ravissation appellation de "zapatitos del niño Jésus", les chaussons de l'enfant Jésus 
Posté par MHVL à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juin 2016

Le fumeterre des champs

Fumaria muralis Les fumeterres ne sont pas les plantes les plus fréquemment rencontrés dans la vallée (et encore moins sur ses sommets), mais on les aperçoit parfois ici et là, et sous (au moins) deux formes : fumaria muralis et fumaria officinalis, mais elles restent plutôt discrètes       Je pense présenter ici Fumaria muralis, assez caractéristique avec ses deux couleurs, (alors que Fumaria officinalis se contente d'une couleur unique).  Pour l'étymologie, le mot de fumeterre (fumaria en latin)... [Lire la suite]
05 avril 2011

La Chélidoine ou Herbe aux verrues

Chelidonium majus, L Divers noms s'appliquent à cette plante, commune dans les jardins autant que sur les bords chemins: Chélidoine majeure, grande éclaire, herbe aux boucs, herbe de l'hirondelle, herbe de Sainte-Claire, lait de sorcières, sologne, félongène, felougne (source : Wikipedia)! On comprend le nom de grande éclaire car le jaune de la fleur est véritablement éclatant (la petite éclaire est le nom donné à la ficaire, au jaune tout aussi éblouisant !). L'apellation d'herbe de Sainte Claire dérive sans doute d'une déformation... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,