21 juillet 2016

L'Epiaire des bois ou Ortie puante

Stachys sylvatica, L. Vous l'avez compris, cette plante ressemble aux orties de par son feuillage (elle est cependant classée dans les lamaciées et non les urtiacées), mais voilà, on l'accuse de... puer ! Beurk!  Elle préfère se cacher dans les bois et les endroits frais, et c'est dommage car elle est bien jolie...       Et pour finir, la plante et ses fruits :      
Posté par MHVL à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2016

La grande astrance, ou grande radiaire

  Astrantia major, L.    (Pic d'Alian, juillet - août)Cette fleur tire son nom de sa forme étoilée (astre).  Fleurs blanc-verdâtre ici (elles peuvent être également roses). Elle a des propriétés digestives et et s'utilise dans le fourrage pour stimuler l'appétit du bétail.    On la trouve sous différents autres  noms dont : sanicle de montagne ou sanicle femelle (ne pas confondre avec la sanicle d'Europe), étoile des prés, astrancée, grande astrantie, autruche noire (là, pourquoi... [Lire la suite]
29 mai 2016

La Dorine à feuilles opposées ou Cresson doré

Chrysosplenium opposifolium, L.   Charmante et très discrète plante des sous-bois humides, elle affectionne paticulièrement l'ombre et la fraîcheur d'une source ou d'un ruisseau, où elle s'étale en tapis ras et se distingue à peinde des mousses et de la végétation voisine, sauf de la floraison, jaune tendre. Pas très fréquemment observée en Batsurgère, elle fait du reste l'objet d'une protection dans certaines régions de France.   Le nom de chrysosplenium est formé du grec "chrysos" (or) et de "splen" (la rate, comme... [Lire la suite]
18 mai 2015

La Céphalanthère à longues feuilles

Cephalanthera longifolia (L) Fritsch On ne peut ignorer cette mignone orchidée aux fleurs blanches qui apparaît dans les sous-bois de Batsurguère autour d'avril-mai. Les feuilles sont allongées (d'où son nom), fuselées et striées, et les fleurs apparaissent sur une hampe dressée bien droite, de taille modeste (une trentaine de centimètres, parfois plus). C'est la partie terminale de l'étamine (l'anthère), porteuse du pollen, qui justifie le nom de "céphalanthère", terme composé des deux mots d'origine grecque  "céphale" et... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2011

La Mercuriale vivace ou Cynocrambe

Mercurialis perennis Il semble étrange de parler de mercuriale vivace pour une plante dont la végétation disparaît une partie de l'année pour re-apparaître au printemps alors que sa cousine la mercuriale annuelle reste en végétation toute l'année... Ce qualificatif lui vient de ses rhizomes qui lui permet de se propager en colonies serrées. La mercuriale vivace forme généralement des tapis vert clair en sous-bois, de préférence sur un sol humide et calcaire. Ella apparaît au printemps et forme en quelques jours sa hampe florale.... [Lire la suite]
04 avril 2011

L'hépatique à trois lobes

Hepatica nobilis, Miller Drôle de nom pour une plante, plutôt évocateur d'une maladie du foie (noble ou pas d'ailleurs... ). Et pourtant, il s'agit là d'une des fleurs les plus ravissantes que l'on voit au printemps dans les sous-bois... L'Occitan lui préfère le nom d'Herbe de la Trinité, une référence plus chrétienne et néanmoins évocatrice de ses formes. L'hépatique à trois lobes (ou hépatique noble) doit son nom à ses feuilles : leur forme caractéristique en trois lobes arrondis, rappelerait l'aspect d'un foie... Les feuilles... [Lire la suite]
30 mars 2011

La Jacinthe des Pyrénées ou Scille lis-jacinthe

Scilla lilio-hyacinthus, L Cette jacinthe a pour particularité de ne se trouver que dans le quart Sud-Ouest de la France, avec quelques incursions au delà du Massif Central vers la région Centre. C'est fin mars qu'on la voit apparaître, en phase avec le coup d'envoi du printemps. Elle se plaît dans la fraîcheur des sous bois ou talus humides où elle se propage en colonies formant des tapis denses avant de se faire voler la vedette quelques jours plus tard par l'orchis mâle au rose pourpre. De couleur bleue mauve, la hampe florale... [Lire la suite]
27 août 2010

La Circée de Paris ou Herbe aux sorcières

Circea lutetiana, L Avec son nom d' herbe aux sorcières ou encore herbe des sorciers, on serait bien tenté d'en préparer quelque décoction ou philtre magique, juste pour voir ce qui se passera... ! Peut-être transformera-t-on en crapaud ses ennemis, à moins qu'on ne révèle en eux la fée qui sommeille ou pourquoi pas, le prince charmant (sans le cheval blanc qui va avec, faut pas rêver ...). C''était pourtant bien les propriétés qu'on attribuait autrefois à cette plante considérée comme magique et ensorcelante, il y a bien longtemps... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,