11 avril 2017

Oxalis petite oseille, Pain de coucou

Oxalis acetosella, L. Cette petite plante vivace se trouve souvent dans les troncs creux de hêtre, sans toutefois être un parasite. Elle est considérée comme épiphyte, exactement comme les orchidées tropicales. Les plantes épiphytes sont des plantes aériennes qui se développent sur d'autres végétaux plutôt qu'à partir du sol. Ses feuilles d'un vert clair sont composées de 3 folioles légèrement velus à la forme caractéristique de coeur (cordiforme). Elles se replient pour la nuit, mais aussi par temps humide, de même que les... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juin 2016

Le fumeterre des champs

Fumaria muralis Les fumeterres ne sont pas les plantes les plus fréquemment rencontrés dans la vallée (et encore moins sur ses sommets), mais on les aperçoit parfois ici et là, et sous (au moins) deux formes : fumaria muralis et fumaria officinalis, mais elles restent plutôt discrètes       Je pense présenter ici Fumaria muralis, assez caractéristique avec ses deux couleurs, (alors que Fumaria officinalis se contente d'une couleur unique).  Pour l'étymologie, le mot de fumeterre (fumaria en latin)... [Lire la suite]
29 mai 2016

La Dorine à feuilles opposées ou Cresson doré

Chrysosplenium opposifolium, L.   Charmante et très discrète plante des sous-bois humides, elle affectionne paticulièrement l'ombre et la fraîcheur d'une source ou d'un ruisseau, où elle s'étale en tapis ras et se distingue à peinde des mousses et de la végétation voisine, sauf de la floraison, jaune tendre. Pas très fréquemment observée en Batsurgère, elle fait du reste l'objet d'une protection dans certaines régions de France.   Le nom de chrysosplenium est formé du grec "chrysos" (or) et de "splen" (la rate, comme... [Lire la suite]
21 novembre 2015

La Rue officinale ou Rue des jardins

Ruta graveolens, L Il ne s'agit certainement pas de la plante la plus fréquemment rencontrée dans notre vallée, mais elle apparaît ça et là.Elle se plaît sur des zones ensoleillées et des sols plutôt pauvres. Elle fleurit de mai à juillet. Elle a été observée au pied d'Alian et du Béout. La plante est toxique et même allergisante au contact; elle dégage une odeur forte (on l'appelle parfois aussi la "rue fétide"). Elle est utilisée aujourd'hui en homéopathie et était autrefois cultivée essentiellement pour son usage médicinal et... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2011

L'Asphodèle blanc

Asphodelus albus Asphodèles au sommet du Béout L'apshodèle se trouve désormais partout ou presque. Il suffit de monter au Béout pour s'apercevoir que ces plantes ont colonisé quasiment tout un pan de montagne. Pour preuve, cette photo où tout ce qui est vert bleuté n'est en fait que le feuillage d'asphodèles...  autrement dit, elles recouvrent la quasi-totalité de cette prairie. Au vu de ses nombreux fruits, on peut imaginer que la plante n'aura aucun mal à se reproduire et doit en outre pouvoir compter sur les oiseaux pour... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 00:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2011

l'Anthrisque sauvage ou Cerfeuil des ânes

Anthriscus sylvestris (L.) Hoffman Cette exhubérante envahisseuse peuple en colonies denses les talus et bords de routes qu'elle affectionne particulièrement. C'est une vivace dont le feuillage apparaît déjà en hiver. La plante grandit ensuite à vue d'oeil dès les premiers beaux jours du printemps pour atteindre parfois 1,50 mètres pour certains pieds... C'est une fleur en ombelle : plusieurs rayons (de huit à quinze) partent d'un noeud situé en haut de la tige. Ils se divisent encore à leur tour en un petit bouquet d'autres rayons... [Lire la suite]