25 juillet 2016

La Cotonnière de France

Logfia gallica, (L.) Coss. & Germou Filago gallica, L.   J'ai cherché un certain temps avant de trouver le nom commun  de cette plante. C'est enfin sur l'excellent site Flore Alpes que j'ai trouvé la charmante appellation de "Cotonnière de France". Il faut dire qu'on ne la voit pas partout, ni en grandes quantités... Discrètement cachés sur ses landes rocailleuse, Batsurguère en compte quelques specimens, même si cette cotonnière semble présente sur une bonne partie du territoire français et plus... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2016

La grande astrance, ou grande radiaire

  Astrantia major, L.    (Pic d'Alian, juillet - août)Cette fleur tire son nom de sa forme étoilée (astre).  Fleurs blanc-verdâtre ici (elles peuvent être également roses). Elle a des propriétés digestives et et s'utilise dans le fourrage pour stimuler l'appétit du bétail.    On la trouve sous différents autres  noms dont : sanicle de montagne ou sanicle femelle (ne pas confondre avec la sanicle d'Europe), étoile des prés, astrancée, grande astrantie, autruche noire (là, pourquoi... [Lire la suite]
09 mars 2016

L'Hellébore vert

Helleborus viridis On connaît la Rose de Noël qui n'est rien moins qu'un hellébore (helleborus niger ou hellébore noir) et qui n'a donc rien d'une rose... L'héllébore vert (helleborus viridis) qui fleurit au bord de chemins ombragés ou dans les sous-bois de Batrsurguère apparaît à peine plus tardivement, juste après les fêtes. Le feuillage qui disparaît avec les premiers froids revient dès les premiers jours de janvier et la floraison s'ensuit rapidement. Apparition du feuillage et de la hampe florale en février (Ossen) Le... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 août 2015

La Raiponce en épi

Phyteuma spicatum, L. Fréquente au bord des chemins vers mai-juin, avec une petite préférence pour l'humidité.           
Posté par MHVL à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2015

Le Silène enflé ou Claquet

Silene vulgaris  Le silène fait généralement la joie des enfants car, tout comme pour le papier à bulles, on se plaît à faire éclater les petits ballons ovoïdes consitutés par le calice de la fleur ! Omniprésent le long des routes, chemins et sentiers, le silène fait partie des plantes annociatrices des beaux jours à venir. Il apparaît assez tôt dès le printemps (vers avril) et fleurit tout au long de l'été. C'est une plante vivace.       les silènes sont les cousins des oeillets et de nombreux autres... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2015

Le Cucubale porte-baies

Cucubalus baccifer, L. ou Silene bacciefera (L.) Roth Ne cherchez pas cette plante dans les manuels, elle semble avoir été ignorée de beaucoup, même si on la trouve tout de même dans la Flore de Coste ! On ne la trouve même pas dans la Grande Flore des Pyrénées de Marcel Saule ... !!!Pourtant, elle existe bel et bien, on la rencontre en divers endroits de Batsurguère, au soleil tout autant qu'à l'ombre d'un sous-bois, et parfois jusque dans les jardins.Elle forme des tapis au sol où elle s'étale généreusement car elle est semble-t-il... [Lire la suite]

12 juillet 2013

La Mercuriale annuelle

Mercurialis annua C'est dans la vallée et non sur les hauteurs qu'on trouvera la Mercuriale annuelle (et plus encore dans la terre enrichie des jardins où elle se plaît particulièrement), car elle ne dépasse généralement pas les 700 m. d'altitude. Elle semble être perpétuellement fleurie, car il y a peu de périodes de l'année où on la voit dépourvue de floraison. Les fleurs mâles, portées en grappes par des tiges élancées, diffèrent des fleurs femelles qui restent plus discrètement attachées à l'aisselle des feuilles. Les graines de... [Lire la suite]
07 avril 2011

La Mercuriale vivace ou Cynocrambe

Mercurialis perennis Il semble étrange de parler de mercuriale vivace pour une plante dont la végétation disparaît une partie de l'année pour re-apparaître au printemps alors que sa cousine la mercuriale annuelle reste en végétation toute l'année... Ce qualificatif lui vient de ses rhizomes qui lui permet de se propager en colonies serrées. La mercuriale vivace forme généralement des tapis vert clair en sous-bois, de préférence sur un sol humide et calcaire. Ella apparaît au printemps et forme en quelques jours sa hampe florale.... [Lire la suite]
30 septembre 2010

Le Tamier commun

Tamus communis Le Tamier est largement répandu dans les haies, au même titre que la clématite, où il enroule ses longues tiges volubiles et ses feuilles en forme de coeur. Dans la région toulousaine dont je suis originaire (nobody is perfect !), il porte le nom patois de "repounsou" (parfois aussi ortographié "reponchon")  et il fait l'objet d'une cueillette au printemps car ses jeunes pousses sont parfaitement comestibles et se consomment généralement comme on le ferait avec les asperges, auxquelles ces... [Lire la suite]
13 septembre 2010

La Clématite des Haies ou Vigne-blanche

Clematis Vitalba, L. Cette plante grimpante, très commune, constitue une véritable liane et porte également le nom d'Herbe aux Gueux, pour lequel l'explication reste à trouver ! Envahissante, on la trouve essentiellement dans les haies où elle prolifère grâce à ses graines nombreuses et légères qui sont disséminées par le vent. Elle se plaît également dans les bois au milieu d'arbres feuillus qu'elle ne craint pas de concurrencer puisqu'on la trouve accrochée jusque dans leurs branches hautes d'où elle retombe ensuite sous forme... [Lire la suite]