23 juillet 2016

Le Panicaut de Bourgat ou chardon bleu des Pyrénées

Eryngium bourgatii   Endémique et emblématique des Pyrénées, ce très joli chardon bleu se montre l'été sur les sommets rocheux de Batsurguère. Apprécié des insectes, semble-t-il ! Le mot de "panicaut" (au fait, rien à voir avec "panicule" !) viendrait de "pain chaud" (panis caldus) parce que ses feuilles piquantes provoquent une sensation de brûlure comme un pain qui sort du four, mais le mot serait en réalité une déformation de pain-chardon (comprendre chardon à manger) parce que les jeunes feuilles sont comestibles avant de... [Lire la suite]

21 juin 2016

La grande astrance, ou grande radiaire

  Astrantia major, L.    (Pic d'Alian, juillet - août)Cette fleur tire son nom de sa forme étoilée (astre).  Fleurs blanc-verdâtre ici (elles peuvent être également roses). Elle a des propriétés digestives et et s'utilise dans le fourrage pour stimuler l'appétit du bétail.    On la trouve sous différents autres  noms dont : sanicle de montagne ou sanicle femelle (ne pas confondre avec la sanicle d'Europe), étoile des prés, astrancée, grande astrantie, autruche noire (là, pourquoi... [Lire la suite]
04 juin 2016

La Sanicle d'Europe

Sanicula europaea, L. Ouvrez grand les yeux car je n'ai vu qu'une seule fois cette plante dans notre vallée, mais elle pourtant dite commune dans les sous-bois de France et d'Europe !  Son nom signfie "saine", et parmi ses nombreuses vertus médicinales, elle seraît capable de cicatriser les brûlures (d'ou son nom d'Herbe de Saint Laurent, qui fut brûlé en martyr par les Romains).      
Posté par MHVL à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 avril 2011

l'Anthrisque sauvage ou Cerfeuil des ânes

Anthriscus sylvestris (L.) Hoffman Cette exhubérante envahisseuse peuple en colonies denses les talus et bords de routes qu'elle affectionne particulièrement. C'est une vivace dont le feuillage apparaît déjà en hiver. La plante grandit ensuite à vue d'oeil dès les premiers beaux jours du printemps pour atteindre parfois 1,50 mètres pour certains pieds... C'est une fleur en ombelle : plusieurs rayons (de huit à quinze) partent d'un noeud situé en haut de la tige. Ils se divisent encore à leur tour en un petit bouquet d'autres rayons... [Lire la suite]