20 juillet 2015

Le Silène penché

Silene nutans Selon Wikipedia : "Le Silene nutans est localement menacé par l'anthropisation* des paysages.Il est par exemple très rare et classé vulnérable, et d’intérêt patrimonial dans le nord de la France, en région Nord-Pas-de-Calais, et figure dans la liste rouge régionale des taxons menacés." * anthropisation = processus par lequel les populations humaines modifient ou transforment l' environnement naturel (déforestation, élevage, urbanisation, industrialisation,...). Source : Larousse Peu fréquent mais... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juillet 2015

Le Compagnon rouge ou Silène dioïque

Silene dioica, L.       Parfois appelé aussi le Lychnis des forêts, le Compagnon rouge est beaucoup moins fréquent que son cousin le Compagnon blanc, lui même moins fréquent encore que le Silène enflé dont les deux compagnons sont les cousins... Il est élégant, d'un beau rose profond (plutôt que rouge) et s'élève au dessus des prairies et des talus avec son port altier.  
Posté par MHVL à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juillet 2015

Le Silène enflé ou Claquet

Silene vulgaris  Le silène fait généralement la joie des enfants car, tout comme pour le papier à bulles, on se plaît à faire éclater les petits ballons ovoïdes consitutés par le calice de la fleur ! Omniprésent le long des routes, chemins et sentiers, le silène fait partie des plantes annociatrices des beaux jours à venir. Il apparaît assez tôt dès le printemps (vers avril) et fleurit tout au long de l'été. C'est une plante vivace.       les silènes sont les cousins des oeillets et de nombreux autres... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2015

Le Cucubale porte-baies

Cucubalus baccifer, L. ou Silene bacciefera (L.) Roth Ne cherchez pas cette plante dans les manuels, elle semble avoir été ignorée de beaucoup, même si on la trouve tout de même dans la Flore de Coste ! On ne la trouve même pas dans la Grande Flore des Pyrénées de Marcel Saule ... !!!Pourtant, elle existe bel et bien, on la rencontre en divers endroits de Batsurguère, au soleil tout autant qu'à l'ombre d'un sous-bois, et parfois jusque dans les jardins.Elle forme des tapis au sol où elle s'étale généreusement car elle est semble-t-il... [Lire la suite]
28 mars 2011

La Stellaire holostée

Stellaria holostea, L. Cette charmante fleur blanche des talus, chemins et clairières est le signe sûr que le printemps est là. Dès mars, elle ponctue de ses taches blanches la verdeur retrouvée des bordures de chemins. Son nom (qui signifie étoile du matin) est évocateur de la forme de la fleur. On lui donne le nom d'esteleta en occitan.Comme pour ses cousines (le mouron des oiseaux ou la stellaire de bois par exemple), les pétales sont au nombre de cinq mais largement fendus en leur centre, ils donnent l'illusion d'être dix. Le... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2011

Le Mouron des Oiseaux

Stellaria media Considéré comme mauvaise herbe au jardin, le mouron des oiseaux n'en demeure pas moins une une fleur délicate et charmante, et qui de surcroît nous fait le plaisir de fleurir une grande partie de l'année. Très précoce, on la voit dès fin janvier et souvent jusqu'à l'automne. Sa présence est révélatrice d'un sol fertile, d'où son grand intérêt pour les terres de jardins ! On peut du reste lui réserver un carré au potager (c'est rarement le cas !) car le mouron est comestible. Bon à savoir... Attention, ne pas le... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2010

Oeillet Arméria

Dianthus Armeria J'ai vu le tout premier début juin, un précurseur sans doute car c'est en juillet que la floraison apparaît principalement. Cet oeillet est de taille modeste et ses fleurs petites, mais sa couleur vive permet de le repérer facilement au milieu des herbes.
Posté par MHVL à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2010

L'oeillet de Montpellier

Dianthus hissopilus ou Dianthus monspessulanus Très délicates fleurs aux pétales découpés en lanières, mauve pâle. Odeur très caractéristique de l'oeillet, légèrement poivrée..Vu en juillet en bordure des prés et des chemins, mais aussi sur les hauteurs du Col d'Ech. Il existe aussi l'oeillet superbe (Dianthus superbus L.)  qu'il est assez difficile de distinguer de l'oeillet de Montpellier si l'on ne prête pas attention à certains détails : ses pétales sont découpés en lanières plus profondes encore et la partie non... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,