05 juillet 2014

La Centaurée noire

Centaurea jacea ssp nigra   Cette fleur fait partie des plus courantes que l'on puisse trouver en plaine comme à des altitudes plus élevées. En Batsurguère, elle abonde : bords de chemins, champs, prés ... elle est l'incontournable fleur de l'été et nous accompagne même un bout jusqu'en automne. Elle est bien jolie si on se donne la peine de la regarder de près.   Le genre "Centaurée" comporte de nombreuses espèces, et la centaurée jacée comporte elle-même un certain nombre de sous-espèces. Pour s'en convaincre, il... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 17:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2014

La Bryone dioïque ou Navet du Diable

Bryona dioica   Cette plante grimpante vivace pousse avec énergie tout au cours du printemps et de l'été : elle émet des lianes qui peuvent atteindre 6 m. Pas mal, non ? Tout comme la vigne, elle émet des vrilles qui lui permettent  de s'accrocher à d'autres plantes  et prendre appui dans ses envolées. Si elle évoque le plant de cornichon et autres courges en tout genre, rien d'étonnant à celà, c'est une cucurbitacée. Quelques observations sur son nom : dioïque signifie tout simplement qu'il existe des pieds... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 10:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2013

La Mercuriale annuelle

Mercurialis annua C'est dans la vallée et non sur les hauteurs qu'on trouvera la Mercuriale annuelle (et plus encore dans la terre enrichie des jardins où elle se plaît particulièrement), car elle ne dépasse généralement pas les 700 m. d'altitude. Elle semble être perpétuellement fleurie, car il y a peu de périodes de l'année où on la voit dépourvue de floraison. Les fleurs mâles, portées en grappes par des tiges élancées, diffèrent des fleurs femelles qui restent plus discrètement attachées à l'aisselle des feuilles. Les graines de... [Lire la suite]
24 juin 2013

Les fleurs du mois de Mars

Voici les fleurs vues en mars en vallée de Batsurguère, au fur et à mesure de leur apparition (ou disons plutôt de mes découvertes). La liste est très loin d'être exhaustive et se complètera au fil des ans ! Ces fleurs n'ont pas encore toutes leur page sur ce blog. Si oui, elles sont répertoriées dans l'index présenté à droite. Elles ne sont pas présentées suivant l'ordre alphabétique mais par rapport à la date de leur apparition qui varie selon les conditions météorologiques d'une année sur l'autre.A noter: la douceur ou la rigueur... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 00:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2012

Les fleurs du mois d'Avril

On peut reprendre la liste établie en mars car les mêmes éléments se voient toujours en avril. Il suffit d'y ajouter ces fleurs-ci, présentées dans l'ordre très approximatif (et variable) de leur apparition, et sans aucune prétention d'exhaustivité !   (Détermination en cours)    Fabacée rose à feuilles étroites     Aliaire  Aliara petiolata  Brassicacée     Monnaie du Pape  Lunaria annua  Brassicacée     Geranium Robert ou Herbe à Robert  Geranium... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 19:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2011

La Corne de Cerf didyme

Coronopus didymus (L.) J.E. Smith Senebière didyme, Coronopode pinnatifide ou encore Coronopode didyme : des noms quelques peu barbares pour cette plante exotique importée que l'on voit sur des terres rapportées ou remblais où elle semble se plaire ! Le terme de Corne de Cerf lui vient de la forme de ses feuilles qui n'est pas sans rappeler les bois de l'animal. Cette plante pousse généralement en touffe basse, sa floraison est plutôt insignifiante (ici photo du mois de mai). Les fruits se composent de deux loges. On la trouve... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 23:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2011

La Campanule remarquable

Campanula speciosa, Pourret   J'ai commencé par l'apercevoir haut perché dans une falaise, inacessible... On ne pouvait que deviner sa masse de fleurs mauves qui se détachait sur le gris du rocher. Quel chose me dit que s'il y en avait une là, il pouvait bien y en avoir d'autres, plus proches, plus bas ! Tous mes espoirs se sont concrétisés : un peu d'escalade et elle était enfin sous mes yeux, et l'effort valait bien la peine. Voici donc cette campanula speciosa, campanule vraiment remarquable par la luminosité de son bleu et... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2011

L'Asphodèle blanc

Asphodelus albus Asphodèles au sommet du Béout L'apshodèle se trouve désormais partout ou presque. Il suffit de monter au Béout pour s'apercevoir que ces plantes ont colonisé quasiment tout un pan de montagne. Pour preuve, cette photo où tout ce qui est vert bleuté n'est en fait que le feuillage d'asphodèles...  autrement dit, elles recouvrent la quasi-totalité de cette prairie. Au vu de ses nombreux fruits, on peut imaginer que la plante n'aura aucun mal à se reproduire et doit en outre pouvoir compter sur les oiseaux pour... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 00:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2011

Le Houx commun

Ilex aquifolium Arbuste indissociable de l'imagerie de Noël avec ses feuilles luisantes et ses baies rouges, le houx se rencontre fréquemment dans les sous-bois de Batsurguère. Cet arbuste à croissance lente atteint généralement 3 à 4 mètres de hauteur, même s'il peut aller jusqu'à la surprenante taille de 25 m (!!!) ce qui lui vaut d'être classé "arbre" et non "arbuste" (source : Jacques Brosse "Arbustes d'Europe Occidentale" - Ed. Bordas). Il présente généralement une forme conique mais  avec les années, il perd en... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2011

l'Anthrisque sauvage ou Cerfeuil des ânes

Anthriscus sylvestris (L.) Hoffman Cette exhubérante envahisseuse peuple en colonies denses les talus et bords de routes qu'elle affectionne particulièrement. C'est une vivace dont le feuillage apparaît déjà en hiver. La plante grandit ensuite à vue d'oeil dès les premiers beaux jours du printemps pour atteindre parfois 1,50 mètres pour certains pieds... C'est une fleur en ombelle : plusieurs rayons (de huit à quinze) partent d'un noeud situé en haut de la tige. Ils se divisent encore à leur tour en un petit bouquet d'autres rayons... [Lire la suite]