Les fleurs vues de fin juin à fin septembre
21 juillet 2016

L'Epiaire des bois ou Ortie puante

Stachys sylvatica, L. Vous l'avez compris, cette plante ressemble aux orties de par son feuillage (elle est cependant classée dans les lamaciées et non les urtiacées), mais voilà, on l'accuse de... puer ! Beurk!  Elle préfère se cacher dans les bois et les endroits frais, et c'est dommage car elle est bien jolie...       Et pour finir, la plante et ses fruits :      
Posté par MHVL à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 août 2015

L'Epiaire droite

Stachys recta, L. Plante dite commune, elle reste discrète et peu fréquente sur les terrains de Bartsurguère. On aperçoit parfois l'épiarie droite  au détour d'un sentier sur un talus plutôt sec et rocailleux, en été. On la retrouve aussi sous le nom d'épiaire raide. A noter : l'espèce est protégée dans la Creuse et en Basse Normandie.        
Posté par MHVL à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2015

La Benoîte commune ou Herbe de Saint-Benoît

Geum urbanum, L. Cette plante est le cauchemar du jardinier. Elle se resème volontiers dans les terrains fraîchement travaillés, mais ne déteste pas pousser dans les endroits plus sauvages. Si la fleur n'a qu'un interêt esthétique modeste, ses fruits sont plus spectaculaires.  Ses nombreuses propriétés en font une plante utilisée en phytothérapie.    
Posté par MHVL à 08:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2015

Le Compagnon rouge ou Silène dioïque

Silene dioica, L.       Parfois appelé aussi le Lychnis des forêts, le Compagnon rouge est beaucoup moins fréquent que son cousin le Compagnon blanc, lui même moins fréquent encore que le Silène enflé dont les deux compagnons sont les cousins... Il est élégant, d'un beau rose profond (plutôt que rouge) et s'élève au dessus des prairies et des talus avec son port altier.  
Posté par MHVL à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2015

L'Ortie

Urtica dioica Nul besoin de présenter l'ortie, tout le monde a du un jour faire la piquante expérience de son contact ! On voir bien ici les poils urticants, responsables des démangeaisons : La chenille du Paon du jour est friande des feuilles d'ortie :
18 juillet 2015

La Ronce commune

Rubus fruticosus, L. Est-il besoin de présenter ici la ronce ? Celle qui vous barre le chemin, dont les épines viennent toujours s'accrocher dans les vêtements, se planter dans la peau ou encore vous déchirer la cheville dans ce joli petit sentier sauvage ? Allons, pensons plutôt à la bonne confiture de mûres dont on se régalera plus tard... Mais ne vous y trompez pas, il n'y a pas une ronce mais de multiples variétés de ronces..! Trop compliqué pour moi !      

09 juillet 2015

Le Cucubale porte-baies

Cucubalus baccifer, L. ou Silene bacciefera (L.) Roth Ne cherchez pas cette plante dans les manuels, elle semble avoir été ignorée de beaucoup, même si on la trouve tout de même dans la Flore de Coste ! On ne la trouve même pas dans la Grande Flore des Pyrénées de Marcel Saule ... !!!Pourtant, elle existe bel et bien, on la rencontre en divers endroits de Batsurguère, au soleil tout autant qu'à l'ombre d'un sous-bois, et parfois jusque dans les jardins.Elle forme des tapis au sol où elle s'étale généreusement car elle est semble-t-il... [Lire la suite]
11 novembre 2014

Onagre bisuanuelle

Oenothera biennis L. Souvent appelée aussi Belle de nuit ou encore Herbe aux ânes. Remarquable par son jaune lumineux et sa grande taille (généralement 1 mètre et plus), on la voit souvent le long des chemins, ou des terres non cultivées, un peu partout. La belle est paraît-il venue de Virginie au 17ème siècle. Ses feuilles et racines sont comestibles !    
Posté par MHVL à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2014

Le Géranium Sanguin

Geranium sanguineum L.  Fréquemment rencontré dans l'ensemble du pays et au délà en Europe jusqu'en Asie, le Geranium sanguin ne se voit pas pourtant pas si souvent en Batsurguère. Il ne fait pas l'objet de protection dans les Pyrénées mais il est protégé dans certaines régions françaises : Basse-Normandie, Lorraine, Centre, Picardie et Champagne-Ardennes (source : Tela botanica)              
23 septembre 2014

L'Asperule à l'esquinancie

Asperula cynanchica, L. Cette toute petite fleur  (un demi centimètre environ)  parfois blanche ou rosée se voit en de nombreux lieux de Batsurguère, du pied d'Alian jusqU'en haut du Mailh d'Arreau. Elle peut se faire rare et discrète ou au contraire présenter des touffes bien garnies. Marcel Saule, dans sa Grande Flore des Pyrénées indique son nom en aragonais (dont le bigourdan est parfois très proche), qui peut litéralement se traduire par  "herbe du mal aux tripes"...  Si l'on s'interroge sur son... [Lire la suite]
Posté par MHVL à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,