Anthriscus sylvestris (L.) Hoffman

AnthrisqueCette exhubérante envahisseuse peuple en colonies denses les talus et bords de routes qu'elle affectionne particulièrement.

C'est une vivace dont le feuillage apparaît déjà en hiver. La plante grandit ensuite à vue d'oeil dès les premiers beaux jours du printemps pour atteindre parfois 1,50 mètres pour certains pieds...

C'est une fleur en ombelle : plusieurs rayons (de huit à quinze) partent d'un noeud situé en haut de la tige. Ils se divisent encore à leur tour en un petit bouquet d'autres rayons qui portent chacun une petite fleur blanche. La floraison apparaît autour d'avril et dure jusqu'à début juin environ.

 

Anthrisque_OmbelleLes tiges sont cannelées et creuses, légèrement mauves à leur point d'attache. Le feuillage, très dense à la base, est découpé et rappelle en effet celui du cerfeuil.

L'anthrisque sylvestre possède des propriétés tinctoriales : elle fournit un colorant jaune.

En plus de se reproduire avec aisance, c'est une vivace difficie à déloger ! C'est ainsi que dans certains endroits, elle colonise totalement l'espace et étouffe les espèces qui n'ont plus guère accès à la lumière du soleil une fois que l'anthrisque occupe les lieux...

La plante est par ailleurs toxique en dépit de son nom de cerfeuil ou parfois aussi de persil sauvage: il ne faut donc pas s'y fier... En effet, parmi les différentes dénominations qu'elle porte, outre cerfeuil des ânes, on trouve aussi fausse cigüe ou cigüe blanche ce qui est déjà plus évocateur de son pouvoir toxique... !. En anglais, elle devient cow parsley, le persil des vaches...  et en occitan, elle est cerfulh bastar. 

Anthrisque__1b_ Anthrisque__4_

Anthrisque__feuilles_et_tiges__
Anthrisque__1_

Ombelles, feuillage et boutons, et ci-dessous, la fin de floraison
avec déjà de petits fruits :

Anthrisque_fin_de_floraison

 Anthrisque_Fruits