Serratula tinctoria

Cette plante tire son nom du colorant jaune qui était autrefois tiré de ses feuilles. On l'aperçoit sur les flancs du Pic d'Alian où elle reste discrète et où on peut la confondre avec les nombreuses centaurées qui poussent plus bas. Rien d'étonnant à cela : elles appartiennent l'une et l'autre à la famille des Astéracées et partagent un petit air de famille, de même qu'avec certains chardons ou cirses que l'on reconnaît facilement aux épines, dont la serratule et la centaurée sont dénuées.

Pour distinguer la serratule de la centaurée, il y a au moins deux repères : les feuilles de la serratule sont effilées et dentelées, et les pétales filaments des fleurs se divisent en deux petits crochets à leur extrémité.

Serratule_des_teinturiers


Centauree_paniculee_ou_serrratule__1_ serratule_des_teinturiers__2_ Centauree_paniculee_ou_serrratule__2_


Si vous connaissez le nom de cette plante en patois bigourdan, merci de me contacter !